top of page
  • Photo du rédacteurGéraldine Sohet

Qu’est-ce que l’hypersensibilité et comment peut-elle impacter notre travail ?

L’hypersensibilité est une caractéristique psychologique qui peut affecter notre travail.


Les personnes hypersensibles sont plus sensibles aux stimuli physiques et émotionnels et sont plus touchées par la fatigue, le stress et l’anxiété. Cela peut rendre difficile le fait de devoir se concentrer, de prendre des décisions et de communiquer efficacement avec les autres. Les hypersensibles peuvent parfois se sentir submergés, dépassés ou isolés.


Pour autant, sache que les hypersensibles au travail sont plus nombreux qu’on ne le pense. Car près de 30 % de la population française serait hypersensible.


Rassurant, non ? Tu n'es donc pas si seule que ça.


Même si effectivement, l’hypersensibilité peut venir affecter quotidiennement notre travail.



1. Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?


Une définition de l’hypersensibilité


L’hypersensibilité est une caractéristique psychologique qui signifie que certaines personnes sont plus sensibles aux stimulations extérieures que la moyenne.


J’insiste sur le terme caractéristique. Ce n’est PAS une pathologie.

Tu es hypersensible ? Bravo, tu es tout à fait normale! Il te « suffit » d’apprendre à survivre dans un monde de brutes.


Car l’hypersensibilité est une façon de percevoir de manière intense le monde.


Les personnes concernées sont très sensibles aux sons, aux odeurs, aux lumières et à d’autres sources d’information sensorielle. Cela peut se manifester par des réactions émotionnelles intenses et des réflexes corporels involontaires (tremblements, contractions musculaires, tics, etc.).


Dans un environnement de travail, cela signifie que les hypersensibles sont souvent très conscients des détails et des changements subtils qui se produisent autour d’elles, ce qui peut être fatigant à la longue. Elles sont également très sensibles aux conflits et à la pression.


Mais surtout les hypersensibles sont des personnes très intuitives, très créatives, qui savent aller au bout des choses pour vivre avec la satisfaction du travail bien fait.


Attention quand même au syndrome de la bonne élève… (et je sais de quoi je parle.)


L’hypersensibilité touche bien des aspects de nos vies

  • L’hypersensibilité nous fait vivre « des montagnes russes émotionnelles ». Un sourire, un compliment sur le travail effectué ? Tu vas toucher les étoiles ! Un désaccord avec ton collègue de bureau ou un client ? Ton supérieur refuse de te recevoir malgré une demande urgente ? Tu ne te sens plus considérée et tu plonges dans le doute.

  • Ton collègue connaît des difficultés dans sa vie personnelle ? Tu pleures avec elle à chaudes larmes, car tu débordes d’empathie.

  • Ton intuition, ton imagination, ta créativité (appelle cela comme tu veux) te permettent de traiter les informations en profondeur pour en comprendre le sens.

2. Les hypersensibles au travail : quel impact ?


Les hypersensibles sont des personnes passionnées


Lorsque tu travailles dans un environnement qui ne te permet pas de faire ce que tu aimes, l’hypersensible que tu es risque de devenir malheureuse.


En effet, ton hypersensibilité te pousse à t'intéresser à beaucoup de choses, et cela peut te compliquer le quotidien si tu ne peux pas travailler sur des choses qui te font vibrer.


Toutefois, cela peut aussi te rendre malheureuse si tu travailles sur des choses qui ne te sont pas d’une grande importance. Le casse-tête !


La question du sens est prégnante chez les hypersensibles. Tu vis pour faire vibrer tes valeurs. Alors pour être bien dans tes baskets, attention de ne pas les bafouer trop souvent ni trop longtemps…

Les hypersensibles ne supportent pas les conflits


En fait, c’est quitte ou double sur ce point.


Soit :

  • tu as envie de prendre tes jambes à ton cou dès que le conflit gronde (que cela soit avec tes collègues, tes clients ou avec ta hiérarchie) ;

  • ou alors, à l’inverse, tu te sens investie d’une mission divine qui t'oblige à démarrer au quart de tour pour défendre la veuve et l’orphelin, quitte à envenimer la situation…


Le problème du conflit, c’est que souvent il est difficile de sortir de ses émotions pour l’analyser de manière froide et pondérée.


Un conseil ? Essaye de différer tes prises de position et tes décisions pour ne plus être sous le coup de tes émotions.


Et n’hésite pas à faire intervenir un tiers médiateur (collègue, hiérarchie) si les choses s’enveniment et que tu ne parviens plus à prendre le recul nécessaire pour trouver un règlement amiable à la situation.


Car en entreprise, être en désaccord avec ses collègues, ses clients ou sa hiérarchie… ce n'est pas rare !


Les hypersensibles sont mal à l’aise dans un environnement bruyant


Si tu es hypersensible, tu peux être mal à l’aise dans un environnement bruyant et te sentir mal dans un tel contexte.


As-tu déjà pensé à le signaler à ta hiérarchie ? Une affirmation de soi qui n’est pas forcément évidente (cela peut paraître un peu perché comme requête), mais plutôt que de craquer nerveusement…


Et surtout avant d’accepter un poste, pense à te renseigner sur ton environnement direct : la vie en open space n’est souvent pas faite pour toi.


Mais aussi lors d’échanges intenses (sous pression)


L’un des principaux problèmes que tu peux rencontrer dans ton travail est que tu ne te sens pas bien lors d’échanges intenses. Cela peut te donner l’impression de devoir tout dire et de te sentir mal à l’aise.


Tu peux avoir la sensation de devoir te dévoiler plus que ce que tu t'autorises habituellement. L'ho-rreur !


Des situations qui ne sont pas simples à gérer tous les jours. Surtout si ton boss, un brin toxique, a compris la faille et aime appuyer sur ce bouton qui te met tellement mal à l’aise.


Et tous ces yeux braqués sur toi en réunion… qui te donnent souvent l’impression de devoir te montrer très critique envers ton travail pour remplir les attentes de ta hiérarchie et saborder ton propre travail, car tu es convaincue que tu n'es pas à la hauteur…


Cela te parle, je pense…


Conclusion


Les hypersensibles sont des personnes qui ont tendance à être très sensibles à leur environnement et à leurs propres émotions. Cette hypersensibilité nous expose à de nombreux risques en matière de bien-être au travail.


Nous sommes souvent plus touchées par le stress et la fatigue, et pouvons également nous rendre plus vulnérables aux pressions et aux critiques.


Il est donc essentiel je pense que les employeurs, collègues et clients comprennent nos besoins spécifiques et nous offrent un environnement de travail sain et positif. Cela implique d’oser se révéler et de parler de sa particularité.


La société est-elle prête pour ça ? J’ouvre le débat dans mes podcasts avec mes invitées.


Et puis souvent je me dis que finalement c’est moi qui suis à une juste sensibilité et le reste du monde qui en manque…


Et toi, qu'en penses tu ?


Comment vis tu ta sensibilité au travail ?


152 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page