• Géraldine S

Un nouveau blog pour une nouvelle vie

Mis à jour : févr. 4

Quelques lignes pour me présenter, moi la fondatrice de la communauté Les Femmes Fantastiques. Je suis Géraldine, j’ai 38 ans, je suis maman de deux petites filles et je suis… SPF (Sans Profession Fixe) depuis 2017 !


Car il y a pratiquement 3 ans, j’ai décidé de changer complètement de vie professionnelle. Après 12 années d'une belle carrière au sein de la Fonction Publique, j’ai réalisé que je n’étais pas sur la bonne voie. Je ne trouvais plus aucun plaisir ni aucun sens à mon travail. Mais il m’a fallu du temps pour l’accepter. Était-ce possible que cette situation tellement confortable puisse ne pas me satisfaire ? NON ! Bien sûr que non. C’était un doute passager, il fallait que je continue de m’accrocher à cette brillante carrière qui m’ouvrait les bras et qui rendait si fière ma famille...

Mais t'es dingue, pourquoi tu as fait ça?

Pourquoi j'ai fait ça? Le coup classique finalement : je suis devenue maman.


Énorme chamboulement dans ma vie. Une prise de conscience a alors commencé à prendre corps. Quand je me suis découverte dans ce rôle tellement intense, mais qui en même temps m’a rendu tellement vivante… que pour la première fois de ma vie j’ai commencé à me demander ce que je souhaitais vraiment pour moi. Mais aussi, quelles valeurs et quel exemple je souhaitais transmettre à ma fille.

En 2017, je suis devenue une nouvelle fois maman… à nouveau une petite fille. Le jour de mon départ en congé maternité, une collègue est venue me voir pour me demander si je comptais revenir. Car mon bureau était parfaitement propre, rangé, débarrassé de tout objet personnel. Je n’ai pas su quoi lui répondre sur le coup.


Mais une fois montée dans ma voiture, j’ai commencé à chanter à tue-tête la musique de la Reine des Neiges « Libérée, Délivrée »… je pense que tout était déjà très clair dans mon esprit.

OK et ensuite?


Après un peu plus d’une année passée à m’occuper des enfants (ce fut sportif, croyez-moi...), il était très clair pour moi que je souhaitais reprendre une activité professionnelle. Primordial pour mon équilibre. Je l'assume pleinement. Mais quel chemin prendre : je ne fais que changer de domaine professionnel? Ou bien je passe complètement à autre chose?


J’ai opté pour la deuxième option.


Mais je partais d’une page blanche. Et cette page était tellement blanche qu’elle a déclenché un profond sentiment de solitude en moi.

Je me suis ainsi retrouvée seule, à tourner en rond dans ma maison située dans un petit village alsacien.


Alors je me suis dit alors qu’il était temps de prendre les choses en main et de me mettre en action pour rencontrer des gens, aller à leur découverte et m'inspirer de leur parcours ! Je pouvais très bien essayer de provoquer de telles rencontres autour de chez moi. Il devait forcément y avoir d'autres femmes qui partagent les mêmes questionnements que moi. Je sais que je pense tout le temps "outside the box" mais quand même.


Et c’est ainsi que démarre la fabuleuse aventure des Femmes Fantastiques.

C'est quoi Les Femmes Fantastiques?

Pour provoquer de telles rencontres, j’ai opté pour la magie des réseaux sociaux. Je n’étais absolument pas à l’aise avec Facebook mais une amie blogueuse a su me convaincre de me lancer dans l’aventure. J’espérais pouvoir rencontrer quelques femmes qui se reconnaîtraient dans mes questionnements et avec qui je pourrais échanger. J’ai donc créé la page Facebook : « Les Femmes Fantastiques ».

J’ai démarré en janvier 2019…. Quelques mois plus tard, j'ai eu la joie de constater que plusieurs milliers d’abonnés avaient rejoint la page, des dizaines de témoignages de femmes se reconnaissant dans mon parcours. Je me suis longtemps cherchée avec cette communauté, n'étant pas sûre du public auquel je souhaitais m'adresser. Il m'a fallu encore une bonne année pour comprendre qu'en fait je cherchais surtout à me connecter à des profils atypiques comme le mien. Les Femmes Fantastiques sont donc devenues la première communauté inspirante dédiée aux Femmes zèbres, HPI, multipotentielles et hypersensibles.


Pourquoi ce nom ? Les Femmes Fantastiques, c'est un peu prétentieux, non?


Car je trouve que nous, les femmes, sommes toujours en train de minorer ce que nous faisons. Et d'autant plus les atypiques... Alors que nous sommes nombreuses à être engagées pour des causes qui nous tiennent à cœur et que nous nous battons au quotidien pour nos proches, nos amis, nos engagements. Avec force, conviction, sensibilité, empathie... et que nous nous oublions souvent.


Alors qu'être atypique, c'est avant tout avoir des "supers pouvoirs" qui, en les révélant, pourraient changer beaucoup de choses...

Et tu en es où maintenant?

Cette volonté d'entreprendre ma vie m'a permise aussi d'accepter et de révéler cette partie de moi que j'avais fui et enfui depuis toujours. Le fait d'oser enfin me faire bilanter en 2019, et de confirmer ce que je pressentais au fond de moi depuis mon enfance, m'a beaucoup aidé. Le fait de comprendre ce sentiment de décalage permanent vis-à-vis des autres, ma façon d'appréhender et de comprendre différemment le monde dans lequel je vis, ma curiosité insatiable pour tout, mon dégoût du bruit, de l'injustice, de la bêtise humaine...

et mon hypersensibilité me permettent aujourd'hui de faire des choix qui me permettent de me respecter et de me voir évoluer avec bienveillance. De ne plus chercher à me conformer à un moule qui ne me correspond pas.

Aujourd’hui, mon rêve est de construire … une vie qui me correspond à 300%, en accord avec mes valeurs profondes : respecter mon énorme besoin de liberté, avoir un travail qui me permet d’éveiller les consciences pour avoir de l’impact (c’est ma part de colibri), être disponible pour mes filles pour leur apporter une enfance joyeuse malgré tous les remous qu’elles doivent déjà traverser, pouvoir m’intéresser à plein de nouvelles choses, faire de nouvelles rencontres etc etc.


Pour beaucoup ce n'est qu'un rêve mais moi j'y crois et j'y travaille chaque jour...





35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout